Île Maurice

Île Maurice

Multitude culturelle des touristes de l'Île Maurice

J’ai l’impression que notre voyage à l’île Maurice est un véritable enchantement. Le pays regorge de nombreuses curiosités touristiques et les étals des marchés croulent sous un amoncellement de fruits, légumes et épices.

Avec ma petite famille, nous résidons dans un magnifique bungalow tout en bois, situé juste à quelques mètres de la plage. C’est très confortable et les moustiquaires au-dessus des lits donnent une ambiance romantique à la chambre. Je me suis liée d’amitié avec la femme qui occupe un bungalow situé juste à côté du nôtre. On s’était retrouvées au bord de la piscine et on avait engagé la conversation. Elle est arrivée avec sa famille depuis une semaine et ils comptent encore rester une quinzaine de jours. On a dîné au restaurant le week-end dernier et nos enfants se sont vite trouver des intérêts communs. Ils passent souvent leurs journées à la plage où ils pratiquent des sports différents comme le surf ou la planche à voile.

Lors des visites des sites touristiques ou durant mes ballades dans les rues de la ville, j’ai aussi remarqué que les touristes originaires de l’hexagone sont très nombreux. Le site http://ilemaurice.com/tourisme-qui-vient-a-maurice.html a même sorti des chiffres faisant un état des touristes ayant choisi cette destination pour leurs vacances. Mais en plus des Français, j’ai aussi noté que les visiteurs de l’île viennent de tous les horizons. Certains viennent de pays européens comme l’Angleterre ou l’Allemagne. D’autres touristes sont  d’origine africaine, spécialement de pays voisins comme La Réunion, Madagascar ou l’Afrique du Sud.

Les établissements hôteliers se sont vite multipliés pour faire face à cette forte affluence durant la saison touristique. Le gouvernement a aussi déployé beaucoup d’efforts pour faire du pays une destination prisée dans le monde. Il est vrai que la filière du tourisme engrange des rentrées d’argent plus que conséquentes dans les caisses de l’Etat.



Séjour inoubliable dans un hôtel de luxe



J’avoue que ce séjour dans cette île située dans l’Océan Indien a été une véritable surprise pour mon  mari et moi. Dès l’arrivée à l’aéroport, nous avons été accueillis par des rayons de soleil qui nous ont fait vite oublier le temps pluvieux qui régnait en France. Une voiture de l’hôtel nous attendait à la descente de l’avion. On avait l’impression de vivre un rêve, on se sentait comme des pachas.

Le trajet n’était assez long vu que l’établissement se trouvait à une dizaine de minutes seulement de l’aéroport. Tout le long du chemin, on a pu admirer la végétation luxuriante de l’île ainsi que des champs de culture, dont certaines arboraient de grandes tiges de canne à sucre. A l’arrivée à l’hôtel, on a été agréablement surpris. On avait déjà vu des photos de l’établissement sur internet mais c’était encore mieux en vrai. Le complexe était construit sur une péninsule qui disposait d’une magnifique plage de sable blanc. On avait une chambre qui disposait de tout le confort dont une douche avec eau chaude, la climatisation, la télévision et même un sèche-cheveux. Le lit à baldaquins apportait une touche romantique à la pièce.

On a profité de notre séjour pour nous adonner à tous les sports qui étaient compris dans notre formule. Ainsi, mon mari a eu l’occasion de pratiquer plusieurs sports nautiques comme la plongée et du ski nautique. Quant à moi, j’ai fait tous les matins de l’aquagym et un peu de fitness. L’hôtel propose aussi à ses résidents une excursion en mer, à bord de bateaux à fond de verre. J’ai beaucoup aimé cette activité.

On s’était offert ce voyage pour notre lune de miel. On avait trouvé une offre promotionnelle sur un site spécialisé et on s’était dit que c’était l’occasion idéale pour nous offrir un séjour de luxe. Avec nos salaires respectifs, on n’aurait jamais pu se payer des vacances dans cet hôtel en temps normal.


Le créole mauricien


L’île Maurice présente de nombreuses particularités qui la démarquent des autres pays. Parmi celles-ci, on peut citer la langue créole mauricienne.

Cà a été un enchantement pour moi d’entendre pour la première fois des Mauriciens discuter dans cette langue. J’ai pu comprendre quelques mots mais j’ignore jusqu’à maintenant le contenu de leur conversation. En plus de tirer certains mots du vocabulaire français, le créole mauricien contient aussi des références à la langue chinoise ainsi qu’à celle du tamoul indien. Il est vrai que toutes les différentes communautés qui composent la population mauricienne parlent le créole. Il n’y a pas beaucoup de livres de traduction ou de manuscrit écrit en créole. Cette langue est plus utilisée à l’orale qu’à l’écrit. Elle commence à prendre de plus en plus d’importance dans la culture mauricienne, et certaines œuvres littéraires de grande renommée ont même été traduites en créole. A défaut de parler couramment cette langue chantante, j’ai quand même appris quelques mots en créole. Si je ne me trompe pas, on dit « Si ouplé » pour « s’il vous plaît » et « Bonzour, ki manyèr ? » qui se traduit par « Bonjour, comment çà va ? ». Quand je vais au marché, j’essaie toujours d’engager la conversation avec les marchands locaux avec ces quelques phrases. Je m’empresse ensuite de leur dire que je ne connais que ces quelques mots quand ils me répondent dans la même langue. A chaque fois, je vois mon interlocuteur faire un petit sourire moqueur. Mais je sens qu’il est fier qu’une touriste fasse l’effort d’apprendre quelques mots de créole.

La plupart des paroles de la musique séga sont en créole. J’ai fait le tour de quelques magasins de disques de l’île pour acheter quelques compilations des plus célèbres chansons mauriciennes. A mon retour de vacances, je me vois déjà dans mon jardin écoutant quelques morceaux de séga tout en dégustant un petit punch…

 


Géographie : le Parc marin de Blue Bay


Le long de la côte Sud-est de l’île Maurice, vers la pointe Esny, se trouve la fameuse plage de Blue Bay et son parc marin. C’est le premier parc marin de toute l’île et il a été officiellement inauguré en 1997 au vue de son importance et de sa richesse. On y trouve principalement une grande variété de coraux et une faune abondante comme les poissons tropicaux, les anémones, les limaces et autres coquillages et crustacés. Le site est devenu, depuis 2008, un des hauts lieux touristiques de l’île, pour la beauté de sa plage et de son eau turquoise. La zone est très fréquentée notamment pour les nombreux loisirs qu’on y trouve. En effet, la grande biodiversité des fonds marins ainsi que la proximité de la côte rendent le site très populaire pour les activités sous marines et touristiques. Une quinzaine de tours ou d’agences locales seulement disposent d’un permis qui leur permet d’exercer en tant que prestataires d’activités marines sur la plage. Ils proposent des offres uniques ou en package, à des prix très compétitifs, destinés à tous les touristes sans distinction. La spécificité du parc, c’est qu’il propose des activités spéciales pour toutes les catégories de personne, adultes ou enfants, qu’elles soient nageurs ou pas. Pour les initiés, de nombreuses offres de plongées en masque, palme et tuba sont disponibles à prix modeste. Cette activité permettra de profiter d’avantages de la beauté du paysage. Les tours rivalisent de créativité en proposant aussi des « marches sous l’eau » avec un Les poissons s’approchent facilement et n’ont pas peur d’arborer leurs belles couleurs. Pour les enfants et les personnes non nageuses, les promenades en bateau à fond de verres permettent de profiter du spectacle, unique au monde sans se jeter à l’eau. L’activité la plus courant e est la sortie en bateau à fond de verre qui permet d’admirer la beauté des fonds marins tout en restant au sec. Cette solution est idéale pour les personnes qui ne savent pas nager mais aussi pour les enfants trop jeunes pour des plongées.